La surcomplémentaire santé : pourquoi l’adopter ?

Sécurité sociale, mutuelle complémentaire, surcomplémentaire santé : 3 niveaux de protection pour avancer sereinement dans la vie. Zoom sur la surcomplémentaire, une couverture conçue sur-mesure pour vous offrir une protection optimale, quelle que soit votre situation personnelle.

Quels avantages ?

La surcomplémentaire santé se développe de plus en plus en France. Celle-ci vient s’ajouter à votre protection complémentaire pour vous assurer des remboursements optimaux sur certains postes de dépense coûteux… Grâce à la surcomplémentaire, votre reste à charge peut être largement diminué…

Le développement de ces offres de protection répond à des besoins nouveaux et en croissance constante : augmentation des tarifs et des dépassements d’honoraires, exigences nouvelles en matière d’optique et de dentaire, etc.

Qui est concerné ?

  • Les salariés bénéficiaires d’un contrat complémentaire collectif. Les contrats collectifs de complémentaire santé sont bien souvent avantageux pour les salariés. Toutefois, quand ces types de contrat sont obligatoires dans l’entreprise, le salarié peut se retrouver insatisfait ou mal protégé… Recourir à une surcomplémentaire peut alors être la solution !
  • Les adhérents d’une mutuelle dont les besoins ont évolué. Vous pouvez être extrêmement satisfait de votre mutuelle santé, mais manquer d’un poste de protection qui est devenu incontournable pour vous. La surcomplémentaire peut venir combler ce manque.
  • Les personnes aux besoins santé spécifiques. Selon les situations de santé, les offres des mutuelles peuvent ne plus suffire, tout simplement. Pour anticiper les dépenses importantes et avancer sereinement, la surcomplémentaire santé est une option intéressante. Plus largement, toute personne souhaitant renforcer sa protection santé sur un ou plusieurs postes de dépenses.

Comment fonctionne la surcomplémentaire ?

Attention, en France, la Sécurité sociale n’automatise le traitement de vos remboursements qu’avec une seule caisse complémentaire. Ainsi, si vous contractez une surcomplémentaire, vous devrez gérer vos demandes de remboursement manuellement (par courrier ou demande directe). Le remboursement de la surcomplémentaire intervient en dernier lieu, après celui de la Sécurité sociale et de la mutuelle complémentaire. Vous devez donc anticiper l’avance de frais occasionnée lors de vos démarches santé.