Focus métier : devenir vendeur d’articles de sport

Vous souhaitez devenir vendeur d’articles de sport ? Focus sur ce métier en plein renouveau qui combine passion et talent commercial ! Quelles sont les compétences à avoir, comment s’y préparer ? Découvrez nos conseils…

Le métier et ses débouchés

Le vendeur d’articles de sport est le garant d’un achat pertinent pour les amateurs d’un jour comme pour les passionnés d’une pratique sportive et les experts de haut niveau. En magasin, à distance ou par le biais d’un distributeur spécialisé, il conseille et oriente chaque consommateur dans sa pratique et ses besoins d’équipement. Prêt-à-porter, équipements indispensables et accessoires : il peut être spécialisé sur un sport en particulier (ex : tennis, plongée, fitness), un univers produits (ex : glisse, montagne, sports collectifs, plein air) ou couvrir tous les domaines d’activités (ex : responsable de rayon sports).

Aujourd’hui, la vente d’articles et d’équipements sportifs est un secteur en plein renouveau. Multiples enseignes spécialisées, pratique croissante en club ou en individuel, nombreux événements sportifs locaux ou nationaux, tourisme de « plein air » et de « sensations fortes » : les points de contact avec l’univers du sport sont nombreux… Et les Français sont plus que jamais passionnés par l’idée d’un quotidien sain, d’une pratique sportive régulière. Ce qui se ressent dans le milieu du commerce où les métiers se spécialisent progressivement pour un conseil de haute qualité

Exigences : entre haute expertise et sens commercial

Parmi ses principales compétences, le vendeur d’articles de sport doit savoir jongler entre deux impératifs. Son sens commercial lui permettra de réussir une vente. Son expertise de chaque pratique sportive l’aidera à convaincre efficacement le consommateur. Car il n’est plus question de vendre « n’importe quel équipement à n’importe quel client ». Aujourd’hui, le sportif amateur comme le passionné aguerri se renseigne avant l’acte d’achat… Il a une idée plus ou moins précise de ce qu’il recherche avant d’arriver en magasin. Le vendeur d’articles sportifs doit donc savoir répondre à ses interrogations et l’orienter vers l’équipement le plus adapté à sa pratique.

La passion du sport : un critère d’embauche ?

Oui ! Si l’expertise des sports est un atout incontournable, celle-ci s’acquiert tout naturellement dans la pratique… Pour autant, les formations spécialisées dans le sport permettent aux moins passionnés d’atteindre le niveau de connaissances requis pour occuper un poste de vendeur-conseiller. Toutefois, selon les employeurs, la passion et la pratique personnelle d’un sport font bien souvent la différence. Celle-ci ne suffit toutefois pas à décrocher un emploi, car l’expertise commerciale reste une exigence essentielle. Du CAP/BEP au Bac+2/3, les formations commerciales spécialisées dans le sport sont donc une bonne option !