Revêtement de façade, les étapes essentielles

Plébiscités par les maîtres d’ouvrage, les artisans et les architectes, les revêtements de façades prêts à l’emploi présentent de nombreux avantages. Ils permettent d’obtenir un résultat de grande qualité tout en réduisant les coûts, mais aussi les délais de réalisation. Il s’agit donc d’une excellente solution permettant d’aboutir à un rendu qualitatif présentant de très bons niveaux de performances techniques. L’esthétique est également au rendez-vous avec des « collections » de matériaux qui autorisent toutes les audaces (profils, formes, couleurs…). Néanmoins, pour un résultat impeccable, il reste indispensable de passer par certaines étapes essentielles.

Le rôle primordial de l’ossature

Nul n’imagine poser un parquet sur un solivage approximatif ! Il en est de même avec la pose de bardage, quelle que soit sa nature. L’ossature est le plus souvent réalisée avec des profils en aluminium ou en acier inoxydable : ceux-ci doivent être fermement fixés sur la structure porteuse soit par contact direct soit par le biais de pattes métalliques. Même si le cas ne se pose généralement pas avec les profils métal, bien veiller néanmoins à la ventilation de l’ensemble.

Pose de bardage extérieur, pensez étanchéité !

Une fois l’ossature solidement arrimée à la structure et parfaitement alignée, un pare-pluie est placé entre l’éventuel matériau d’isolation et le revêtement final. Ce pare-pluie doit répondre à des normes précises et être posé dans les règles de l’art afin d’assurer une barrière efficace contre les intempéries. Selon le projet, le pare-pluie se présente sous forme de films ou de lames de métal. Et selon la nature de ces travaux et la législation du lieu de construction, il est souvent préférable de passer par un professionnel de la couverture bâtiment, connaisseur de ce type d’intervention règlementée.

Le revêtement de façade en mode « finition »

Dernière étape : la pose de bardage extérieur en métal ou en matériaux composites. Ces derniers autorisent alors toutes les libertés créatives et décoratives, les architectes les adorent ! Cette pose ne sera pas l’étape la plus compliquée, sauf si vous choisissez une pose en oblique, esthétique, oui, mais beaucoup plus technique. La pose de barrage extérieur à l’horizontale ou à la verticale est plus facile d’accès. Une visseuse, un niveau, un échafaudage, de l’huile de coude et le tour est joué ! Pour conclure, la qualité de ce qui se voit passe par le soin apporté à ce qui ne se voit pas.