Excursion Marais Poitevin

Le Marais Poitevin, un site naturel hors norme

Territoire s’étendant du sud de la Vendée au nord de la Charente-Maritime et de l’ouest des Deux-Sèvres jusqu’à la côte Atlantique, le Marais poitevin est l’un des plus grands parcs naturels régionaux de France. Singularité géographique, richesse écologique, attractivité touristique… Partons ensemble à la découverte de ce patrimoine paysager d’exception.        

Un territoire façonné par l’homme

D’une surface totale de plus de 100 000 hectares, le Marais poitevin s’étend de la baie de l’Aiguillon jusqu’au centre-ville de Niort en parcourant pas moins de trois départements. Ce territoire naturellement marécageux a été aménagé au fil des siècles par l’homme pour devenir un paysage unique où culture et nature cohabitent en harmonie.
Trois zones bien distinctes composent la plus grande partie de ce site d’exception : le marais desséché (environ 47 000 hectares), protégé des inondations par de nombreuses digues, la baie de l’Aiguillon et enfin le marais mouillé (25 000 hectares), plus connu sous le nom de Venise verte, qui forme la partie inondée où s’entrelacent une multitude de petits canaux tracés par les hommes pour favoriser l’agriculture et l’élevage.
À noter que si la création de la dernière digue date de 1960, l’agriculture reste belle et bien vivante avec plus de 1000 exploitations encore actives sur le territoire.

Le marais poitevin, véritable paradis écologique

Abritant une biodiversité particulièrement remarquable, tant sur le plan faunistique que sur le plan floristique, le Marais poitevin est classé parmi les sites Natura 2000 (réseau de sites naturels ou semi-naturels de l’Union Européenne à grande valeur patrimoniale).
Les nombreuses prairies naturelles humides, appelées marais communaux, appartenant aux habitants des communes de la partie orientale du Marais poitevin sont situées sur l’un des principaux couloirs de migration entre l’Europe et L’Afrique. Dès le début de l’automne et jusqu’à la fin de l’hiver, elles deviennent les lieux de villégiature d’innombrables canards, vanneaux huppées, barges à queues noires et oies cendrées.
Véritable refuge pour une grande diversité d’animaux, le marais mouillé abrite encore aujourd’hui une cinquantaine d’espèces de mammifères aquatiques et terrestres.

 

Une destination touristique en plein essor

Véritable phénomène sociétal, le développement du « slow tourisme » a participé à positionner le Marais poitevin comme une destination touristique phare du Grand Ouest.
Chaque année des touristes venant de toute l’Europe s’y retrouvent pour arpenter ce labyrinthe vivant de voies d’eau. Au départ des nombreux embarcadères présents sur le territoire, on embarque en canoë, en kayak, en bateau à moteur ou encore en barque traditionnelle pour explorer les conches et profiter des charmes de la Venise Verte.
Avec sa multitude de sentiers de randonnée pédestres, équestres et balades à vélo répertoriés sur son territoire, les rives du Marais poitevin sont également très prisées des touristes. Plus typiques et plus « slowly » encore, ces sentiers peuvent également s’emprunter à dos de baudet du Poitou, l’âne emblématique du marais.